Les élèves de Stan s’engagent !

stan

« Et si nous aussi, nous pouvions changer des vies ? »

C’est cette réflexion qu’ont mené les élèves du collège Stanislas à Paris, en s’engageant dans l’Avant de manière solidaire. Leur but ? Aider un maximum d’enfants d’Asie du Sud-Est à bénéficier d’une scolarité. A travers des actions solidaires, l’établissement a déjà récolté l’équivalent de 7 parrainages.

Deux programmes sont soutenus en priorité. Le premier permet à des familles pauvres du nord du Cambodge d’envoyer leurs enfants au collège, en bénéficiant d’un petit internat. Le second aide les enfants du bidonville de Parola, dans le nord de Manille aux Philippines, à rejoindre le chemin de l’école plutôt que celui de la décharge, seul travail possible du quartier, ou pire, celui des gangs et de la drogue.

Alors que les élèves de Stan attendent leur première lettre de filleul, le compteur d’enfants soutenus ne cesse d’augmenter. Chaque jeune est en effet invité à chercher autour de lui de nouveaux parrains et marraines pour les enfants d’Asie, et pourquoi pas, à parrainer lui-même un enfant !

Le Groupe Scolaire Démotz sur scène !

Cette année, chaque classe de CM2 et chaque classe de 6ème, soit près de 315 élèves concernés, parraine 1 enfant de l’association Enfants du Mékong, ce qui représente 10 jeunes de la région du Mékong qui voit sa scolarité assurée par 10 classes de Démotz.

Le jeudi 26 mars dernier, Séverine Delattre et Camille Delarue, chargées de communication au siège de l’association « Enfants du Mékong », accompagnées de Michel et Christiane Barbero, délégués régionaux, sont venus présenter aux 200 parents et 80 enfants présents l’association. La soirée a été aussi l’occasion de partager le travail pédagogique effectué par nos élèves en lien avec le parrainage : chants, scénettes en français ou en anglais, conte, musique….

Une belle démarche solidaire pour clôturer ce temps du carême ! Quelques jours plus tard était proposé un bol de riz au profit d’Enfants du Mékong et plusieurs familles se sont lancées à leur tour dans la grande aventure du parrainage!

planche 3 planche 2 planche 1

Chritelle Chamaud-Cottin a coordonné avec toute l’équipe pédagogique ce magnifique projet:

EDM: Pourquoi vous êtes-vous engagés auprès d’Enfants du Mékong ?

C C-C : Je crois que c’est avant tout une question d’opportunité…. En effet, M. Barbero venait depuis plusieurs années nous présenter l’association et l’an dernier, il y a eu cette envie d’aller plus loin, de relever le défi : « et si une classe parrainait un enfant ? »… En effet, un beau défi : de partage, de solidarité, pour une école catholique ! Comme nous avons l’habitude de travailler par niveau d’enseignement, nous avons décidé de ne pas  nous contenter d’une classe marraine mais à prendre un parrainage dans nos 7 classes de 6ème auxquelles se sont joints nos 3 CM2. Ainsi notre établissement parraine actuellement 10 élèves au Mékong. Ce parrainage était aussi pour nous un risque, car il  fallait trouver les fonds pour le financer et donc motiver les élèves et leurs familles. Nous nous sommes donc lancés un défi  pédagogique en choisissant de travailler sur nos 2 niveaux autour de ce thème du Mékong, pour ouvrir nos élèves à d’autres cultures… et aussi leur faire prendre conscience des conditions de vie et de scolarisation d’autres enfants de leur âge. Ainsi, chaque matière enseignée essaie de proposer des activités autour du thème.

Ce parrainage va plus loin et veut aussi ouvrir la question du sens ? Quel sens nos jeunes trouvent-ils à leur scolarisation ?  Dans une société où nos enfants ne sont pas toujours très motivés d’être sur les bancs de l’école ou du collège, mettre en parallèle des enfants qui eux n’ont qu’une envie c’est d’aller à l’école et la plus belle des motivations.


Réaction des élèves :

« La soirée Mékong était super. » STEVEN C.
« Cette soirée, c’était pour expliquer aux parents ce que c’est le parrainage des enfants du Mékong. Tout au long de la soirée, il y a eu la clase de CM2 qui a fait des chants, les classes de 6ème ont fait des scénettes, des dialogues, des danses. Une projection de petits films a été faite. Ces images avaient été filmées par une personne ayant passé plusieurs semaines au Mékong pour aider les enfants. Cette soirée a été chaleureuse et émouvante. » TIFFANY

Demotz de la Salle, toujours et encore plus !

CM2- 6ème : Soirée enfants du Mékong

Cette année, chaque classe de CM2 et chaque classe de 6ème, soit près de 315 élèves concernés, parraine 1 enfant de l’association Enfants du Mékong, ce qui représente 10 jeunes de la région du Mékong qui voit sa scolarité assurée par 10 classes de Démotz.

Le jeudi 26 mars dernier, Séverine Delattre et Camille Delarue, chargées de communication au siège de l’association « Enfants du Mékong », accompagnées de Michel et Christiane Barbero, délégués régionaux, sont venus présenter aux 200 parents et 80 enfants présents l’association. La soirée a été aussi l’occasion de partager le travail pédagogique effectué par nos élèves en lien avec le parrainage : chants, scénettes en français ou en anglais, conte, musique…. et d’inviter les parents à parrainer au sein de leur famille !
Une belle démarche solidaire pour clôturer ce temps du carême  avec comme action solidaire un bol de riz au profit de l’association.


Réaction des élèves :

« La soirée Mékong était super. » STEVEN C.
« Cette soirée, c’était pour expliquer aux parents ce que c’est le parrainage des enfants du Mékong. Tout au long de la soirée, il y a eu la classe de CM2 qui a fait des chants, les classes de 6ème ont fait des scénettes, des dialogues, des danses. Une projection de petits films a été faite. Ces images avaient été filmées par une personne ayant passé plusieurs semaines au Mékong pour aider les enfants. Cette soirée a été chaleureuse et émouvante. » TIFFANY

planche 1 planche 2 planche 3

Une idée de collecte

L’école primaire publique d’Inchy-en-Artois (62) participe au projet d’Écoliers Solidaires et suit les aventures d’Asie-Cyclette en route en tandem sur les chemins d’Asie.

Grâce à l’initiative de Céline, institutrice de CE1, un courrier a été envoyé à tous les parents d’élèves pour leur proposer de collecter de l’argent au profit d’Enfants du Mékong.

Grâce à des services rendus au sein de leur famille ou dans leur environnement, ils pourront contribuer au financement de la vie de nos jeunes du centre de Sisophon au Cambodge.
Un outil simple pour les aider à collecter : recycler des briques vides de lait pour en faire des tirelires-solidaires !

Bravo à tous les élèves ! Nous leur souhaitons qu’elles se remplissent vite !

Tirelire solidaire

Devenez partenaire d’ASIE-CYCLETTE

Capture

ASIE-CYCLETTE, c’est en effet 8000 Km en tandem uniquement. C’est aussi 4 pays traversés : Thaïlande, Laos, Cambodge et Vietnam. Ce sont des langues à apprendre et des gens à rencontrer.
C’est dormir chez l’habitant et manger ce qu’on nous propose.
Mais l’essentiel n’est pas là, car il y a un but à tout cela !

Pour concrétiser l’engagement d’Écoliers Solidaires, Caroline & Xavier GUIGNARD sillonneront l’Asie en tandem, afin de rencontrer les enfants parrainés. Ils réaliseront un reportage sur chacun d’entre eux; leur mode de vie, leur école, leurs valeurs. Ces reportages sont envoyés aux écoles partenaires. Ils sont la matérialisation concrète de la réussite de l’engagement des jeunes.

Photo

Le projet « Asie-Cyclette » prend place sur l’année scolaire 2014-2015. Tout au long de l’année, nous mettrons en place des outils et supports pédagogiques et des supports de communication permettant aux écoles et à tous ceux qui le souhaitent de suivre et d’apprendre de cette formidable aventure humaine.

Opération « Jeu ici, Toi ailleurs » en partenariat avec l’UGSEL

L’école Notre-Dame sensibilisée aux enfants du Mékong

lecole-notre-dame-sensibilisee-aux-enfants-du-mekong0Enfants du Mékong, organisation humanitaire, a été créée en 1958 par un chirurgien-dentiste français touché par les conditions vécues par les enfants de sept pays d’Asie du sud-est. Ce jeudi, Philippe et Ghislaine d’Ornano, de Dinard, parrains d’un enfant du Mékong, sont venus témoigner et expliquer aux élèves la vie de ces jeunes asiatiques défavorisés. Ils ont présenté et commenté des diapositives et un film sur le quotidien des enfants, les écoles et la mission d’aide menée en leur faveur par le parrainage et le soutien de projets.

En partenariat avec Saint-Vincent-de-Paul et l’Ugsel, cette opération éducative est centrée sur la thématique du jeu et s’appuie sur des valeurs de fraternité, dignité, espérance et générosité pour favoriser l’espoir.

Des actions concrètes sont organisées avec la présence d’une mallette de jeux à l’école à partir du lundi 18, la mise à disposition de tirelires pour collecter des fonds, la réalisation de panneaux exposés à la salle Athéna du 29 au 31 mars. Une rencontre sportive, en présence des écoles privées du secteur, clôture ces temps forts mercredi 3 avril.

Source: Ouest-France.fr 15/03/2012

 

1 200 élèves courent pour Enfants du Mékong !

Opération « Jeu Ici, Toi ailleurs » en partenariat avec l’UGSEL

Les enseignants d’éducation physique et sportive des collèges Sainte-Thérèse et Notre-Dame-La Blanche ont organisé un cross inter- établissements vendredi. Des élèves de primaire du réseau de Theix étaient également invités. Cette manifestation a réuni plus de 1 200 élèves sur l’ensemble de la journée. Les élèves des deux collèges se sont sportivement affrontés dans des courses adaptées à leur âge.

1-200-eleves-courent-pour-les-enfants-du-mekong

Une action caritative était associée à cette manifestation sportive, puisque les élèves ont récolté des fonds pour l’association Enfants du Mékong, qui mène des actions de scolarisation d’enfants défavorisés en Asie. Plus de 750 € ont été récoltés lors de cette journée. L’équipe enseignante était satisfaite puisque la journée s’est déroulée dans une bonne ambiance.

Source: Ouest-France.fr   07/10/2012